Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 08:20

sebadoh_bakesale.jpg

 

1994. Kurt Cobain se tire une balle, Simon Reynolds invente le terme "post-rock", et Tarantino remporte la palme avec Pulp Fiction. C'est une année charnière dans le rock - en tout cas dans ma mémoire personnelle. Des disques importants sortent (Crooked rain, crooked rain, Ill communication, The Downward spiral, Vitalogy, Dummy, etc.). Certains explosent à mes oreilles comme des chefs d'oeuvre instantanés, tel ce disque génial de Sebadoh.

Trio infernal du Massachussets, excroissance de Dinosaur Jr depuis 1987, Sebadoh donne à son leader Lou Barlow l'espace de liberté idéal pour marier ses penchants folk et hardcore. Voilà la formule secrète du groupe : sur une musique nerveuse, bruitiste et branlante, les voix de Barlow, Loewenstein et Fay offrent leurs mélodies impeccables, rageuses, déchirantes. "Bakesale" est le 5è album de Sebadoh. C'est avec ce disque que le groupe s'émancipe de son cocon lo-fi et piétine la frontière entre saleté et limpidité, entre l'underground et le top 40 d'MTV.

Après "III" et "Bubble and Scrape" en 2009, "Bakesale" est aujourd'hui réédité en version deluxe par le label Domino. Objet passionnant puisque l'album original ici remasterisé est complété par un 2è disque de bonus compilant démos, singles et autres expérimentations du groupe. On y découvre un Jason Loewenstein en pleine fièvre post rock à Louisville ("40203") et un Lou Barlow au sommet de son art ("Mystery man", "On fire", "Magnet's coil", "Rebound"). Un véritable document relatant la genèse de cet album-miracle du rock indé. 

 

Site web de Sebadoh 

 

Site web de Lou Barlow

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blood Red Bird

  • BLOOD RED BIRD

Archives