Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 18:55

   Cloud Nothings - Attack on memory

Cloud Nothings Attack on memory 

  Lee Ranaldo - Between the times and the tides

Lee-Ranaldo-Between-The-Times

 

God’s Pee (Godspeed you black Emperor !) - Allelujah ! don’t bend ascend

GYBE_Allelujah.jpg

 

Japandroids - Celebration rock

Japandroids_Celebration-rock.jpeg

 

Spain - The Soul of Spain

Spain_The-soul-of-copie-1.jpg

  +

 

Adrian Crowley - I see three birds flying

Beak - >>

Calexico - Algiers

Damien Jurado - Maraqopa

Dinosaur Jr - I bet on sky

Electric Electric - Discipline

Gallon Drunk - The road gets darker from here

Leonard Cohen - Old ideas

Neil Halstead - Palindrome Hunches

Pinback - Information retrieved

Swans - The Seer

The John Spencer Blues Explosion - Meat + Bone

The Wedding Present - Valentina

Ty Segall - Twins

Will Stratton - Post-Empire

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 14:53

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

 

15 disques qui m'auront le plus charmé les oreilles en 2011 :

 

d’abord le top du top de la classe :

PJ Harvey : Let England shake (Island)

Low : C'mon (Sub pop)

MogwaiHardcore will never die, but you will (Rock Action) 

Veronica Falls : Veronica Falls (Bella Union)

Yuck : Yuck (Fat possum)

 

ensuite le top, mais avec un tout petit peu moins de classe :

Bombino : Agadez (Cumbancha)

Anna Calvi : Anna Calvi (Domino)

Bill Callahan Apocalypse (Drag City)

Michel Cloup : Notre silence (Autoproduit)

Mars Red Sky : Mars red sky (Emergence)

  Thurston Moore : Demolished thoughts (Matador)

Real Estate : Days (Domino)

Tinariwen : Tassili (V2)

John Vanderslice : White wilderness (Dead Oceans)

Kurt Vile : Smoke ring for my halo (Matador)

 

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

 

Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 13:08

2010 c’est (presque) fini. L’heure du traditionnel bon vieux bilan a sonné. On retiendra donc d’innombrables retours (Pavement, The Vaselines, Skunk Anansie, Soundgarden, Superchunk, Teenage Fanclub et même… K’s Choice), les 90’s, le triomphe des geeks et des slackers, la Californie et le surf, la « chill wave » et la « witch house »… et le 1er anniversaire de Blood Red Bird, le fabuleux blog que vous êtes en train de lire, avec des indicateurs de fréquentation au top (c’est-à-dire 3 lecteurs en moyenne). Pour fêter ça, rien ne vaut un petit best of personnel, subjectif, intime et égoïste :


(par ordre alphabétique)

 

Arcade Fire : "The Suburbs"

Arcade Fire The Suburbs

Le collectif canadien signe là son meilleur album. Sans aucun déchet – sinon un titre dispensable - le disque offre une cohérence largement au-dessus de la mêlée. Le concept, l’écriture, le son et la passion : la formule magique pour un grand chef d’œuvre.

 

Endless Boogie : "Full House Head"

Endless Boogie Full House Head

Une leçon de rock’n’roll brûlant et sauvage. C’est bien normal, puisque ça vient de New York. Et comme son nom l’indique, ça tourne sans fin sur la platine.

 

Junip : "Fields"

Junip Fields

Les folkeux de Junip ont beau vivre en Suède, ils dégagent une chaleur apaisante, enveloppante, addictive. Un manteau sensuel et groovy, idéal pour passer l’hiver.


Damien Jurado : "Saint Bartlett"

Damien-Jurado_Saint-Bartlett.jpg

Merveille de songrwiting, le 9è album du natif de Seattle est sans doute le plus beau disque de folk entendu en 2010. Touché par la grâce, Damien Jurado nous berce l’âme et le cœur avec ses ballades nues et poignantes. Bouleversant.

 

La Maison Tellier : "L’art de la fugue"

La maison tellier

Le collectif normand nous offre un 3è album d’une belle cohérence. Avec sa noble charpente boisée et épique, La Maison Tellier continue de ne pas choisir entre France et Amérique – et c’est tant mieux.    

 

Midlake : "The courage of others"

Midlake The courage of others

Difficile de mettre de côté le 3è album des Texans. "The courage of others", malgré sa prudence et sa léthargie, dévoile de grands moments de folk rock. Foisonnant, intense, lumineux.


Julien Pras : "Southern kind of slang"

Julien Pras

Une des plus belles surprises de 2010. Entre mélodies pop et arrangements folk, le bordelais a ciselé un somptueux recueil de chansons délicates et lumineuses. Dans la lignée des Elliott Smith, Nick Drake, Byrds ou Zombies.


Shipping News : "One less heartless to fear"

Shipping News One Less Heartless To Fear CD

Le meilleur album de rock de l'année est un live. Tendu, poignant et aventureux, les vétérans du post rock US publient un petit bijou d’intelligence et de férocité.


Syd Matters : "Brotherocean" 

Syd Matters Brotherocean

Encore un groupe français aux références anglo-saxonnes ? Oui mais Syd Matters parvient à les surpasser en tissant une pop-folk complexe aux détails captivants. Harmonies vocales, rythmes, arrangements… l’étonnement y est permanent.

 

Wavves : “King of the beach”

Wavves King of the beach  

Pop survitaminée, délavée au surf et au punk, la musique de Wavves fusionne Nirvana, Jay Reatard et les Beach Boys avec un noyau dur de tubes fumeux mais catchy à souhait.

  

+ deux Mentions Spéciales 2009/2010 :

 

Lydia Lunch’s Big Sexy Noise 

Big-Sexy-Noise.jpg

 

Zëro : "Diesel dead machine"

Zero_Diesel-Dead-Machine_CD-copie-1.jpg

 

  

et puis aussi, quand même : 

   Sam Amidon : "I see the sign"   Arandel : "In D"   Beach House : "Teen Dream"   Best Coast : "Crazy for you"   The Black Angels : "Phosphene Dream"   The Black Keys : "Brothers"     Edwyn Collins : "Losing sleep"   The Drums : "The Drums"   The Fall : "Your future, our clutter"   Four Tet : "There is love in you"   Katerine : "Philippe Katerine"   Les Marquises : "Lost lost lost"   Marvin : "Hangover the top"   Mavis Staples : "You are not alone"   Melvins : "The bride screamed murder"   The Radio Dept : "Clinging to a scheme"   Sean Rowe : "Magic"   The Soft Pack : "The soft pack"   Sufjan Stevens : "The Age of Adz"    Ventura : "We recruit"   Villagers : "Becoming a jackal"   Neil Young : "Le Noise" 


Repost 0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 20:15
Salut, vous avez devant vous la première page du blog de Blood Red Bird.
Il s'agit de parler de musique et d'encourager à en écouter.
Je vais être direct et vous parler des 8 disques les plus passionnants de l'année 2009 à mon goût :

Arbouretum : “Song of the pearl” (ThrillJockey)

arbouretum-song-of-the-pearl-album-cover

Quasiment inconnus en France, découvert grâce aux indispensables magazines Rock’n’folk et Eldorado, les quatre de Baltimore nous livrent des perles de chansons pour tresser l’un des disques les plus purs de 2009.

Du folk rock 70’s, lent, épique et puissant, aux douces colorations psyché, voire noise.

Ca prend son temps, ça sonne juste et direct, ça botte le cul de Palace tout en côtoyant les meilleurs moments d’un Neil Young ou d’un Richard Thompson.

http://www.myspace.com/arbouretum

 

Bill Callahan : “I wish we were an eagle” (Drag City)

bill-callahan-sometimes-i-wish-we-were-an-eagle

Malgré un album un peu court, l’ex-Smog assume désormais fièrement son vrai patronyme et livre juste un nouveau chef-d’œuvre. De belles chansons américaines, une voix profonde et des textes insolemment classes. Et un des titres de l’année. Bill you’re the be(a)st !

http://www.myspace.com/toomuchtolove

 

Dominique A : “La musique” (Cinq 7)

Dominque-A_La-musique.jpg

Oublier un peu "La Fossette", ne pas bloquer sur la boîte à rythmes, passer outre le vibrato maniéré de la voix, et se plonger dans cet album presque impeccable du nantais. Un disque qui enchaîne les perles et finit par un petit tango, vrai chef d’œuvre lucide : "La fin d’un monde".

http://www.dominiquea.com

 

Future of the left : “Travels with myself and another” (4AD)

Future of the left Travels

2è album brut, carré et vicelard. Heureuse tambouille hardcore avec force ingrédients soniques et mélodiques, le trio gallois signe une des œuvres les plus abouties de l’année.

http://www.futureoftheleft.com

 

Richard Hawley : “ Truelove’s gutter” (Mute/Virgin)

trueloves-gutter2

Lui aussi prends son temps, se moque bien de la mode actuelle, et livre un nouveau bijou de songwriting.

Certains artistes ne sont dotés que d’un talent, lui en possède deux, et même trois : les chansons, la voix, et le bon goût.

http://www.richardhawley.co.uk

 

Mustang : “A 71” (A Rag)

mustang-a71

Un autre trio, français celui-là, débarque avec sa morgue et sa jeunesse pour offrir un 1er opus sans faute, entre pop, rockab’ et new wave.

http://www.myspace.com/legroupemustang

 

Sonic Youth : “The Eternal” (Domino)

Sonic youth the-eternal

Les cinquantenaires new yorkais ont rejoint l’écurie Domino pour publier leur meilleur album depuis "Experimental, Jet Set, trash and no star". Rien que pour les 2 morceaux chantés par Lee Ranaldo, ça valait le coup d’attendre !

http://www.sonicyouth.com

 

Vic Chesnutt : “At the cut” (Constellation)

Vic Chesnutt At the cut

Comment ne pas rendre hommage au génial songwriter d’Athens, disparu les 25 décembre dernier, après avoir livré deux albums folk somptueux, dont ce poignant "At the Cut".

http://www.vicchesnutt.com

 

Repost 0

Blood Red Bird

  • BLOOD RED BIRD

Archives